Ouverture de la session budgétaire 2020 :  3 mois de travail assidu en perspective pour la 8ème Législature

 Ouverture de la session budgétaire 2020 :  3 mois de travail assidu en perspective pour la 8ème Législature
Écoutez cet article en audio

Le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale et la Constitution disposent que la deuxième session ordinaire du Parlement s’ouvre au cours de la deuxième quinzaine du mois d’Octobre.
C’est donc en respect de ces dispositions que le président Louis G. Vlavonou après concertation avec les membres du Bureau qu’il préside et ceux de la Conférence des Présidents, a fixé pour  ce mardi 20 octobre 2020, la rentrée parlementaire pour la deuxième session ordinaire de l’année, session dite budgétaire.

Ponctuées de sessions extraordinaire ( cinq au total) depuis la fin de la première session ordinaire en juillet dernier, les vacances parlementaires prennent définitivement fin ce jour avec l’ouverture de la deuxième session ordinaire.

C’est donc parti pour trois (03) mois de travail acharné. En reprenant le chemin du Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, les députés se pencheront non seulement sur l’examen du projet de loi de Finances 2021 et les inévitables projets de ratification d’accords divers qui meublent traditionnellement l’ordre du jour des deuxièmes sessions ordinaires, mais ils auront à se prononcer sur quelques dossiers particuliers comme les précautions  de la Cena qui est attendue à l’hémicycle pour des échanges sur les prochaines élections présidentielles ou encore la présentation suivie de débats en plénière du rapport 2019 de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme.

Il est à rappeler que le Projet de Budget de l’Etat pour 2021, s’équilibre en recettes et en dépenses à 2452,192 milliards de FCFA avec un taux de croissance de 6% du PIB en ligne de mire.

Mais avant son examen et son adoption et selon la pratique, tous les ministères, toutes les institutions de la République (exception faite de l’Assemblée nationale) passeront défendre chacun en ce qui le concerne, son projet de budget sectoriel.

Et avant cette étape, la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale constituée de la Commission des Finances, de celle du Plan et impliquant tous les députés, invitera les Centrales syndicales, le Patronat, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin, le Conseil national des Communes du Bénin… pour recueillir leurs diverses observations et propositions relatives au projet de Loi de Finances gestion 2021.

J-Marc Aurel AGOSSOU

#2emeSessionordinaire, #SessionBugdetaire, #AssembleeNationale, #ProjetdeBudget2021 BudgetdelEtat, #Tauxdecroissance, #LoideFinances,  #PIB, #Visben, #LGV,  #Benin, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :