Parce que abandonné de sa femme à Bonou : Un zémidjan se donne la mort par pendaison


Honoré Agbo, 25 ans révolu, conducteur de zémidjan, marié et père de famille, a mis fin à ses jours, par le biais d’un suicide par pendaison. Le drame a eu lieu
dimanche à Zoukpéli, village d’Ahouanzounmè, situé dans l’arrondissement de Damè-Wogon, (Bonou) et c’est cet après-midi, que les parents ont découvert le corps qui sentait.

Les parents ont senti l’odeur nauséabonde qui sortait de la case de leur enfant. Ils ont ensuite décidé, par curiosité, de défoncer la porte de la case. C’est ainsi
qu’ils ont constaté qu’il s’est suicidé par pendaison.

Aux dires des informations recueillies sur place, le défunt a eu un problème conjugal avec sa femme qui abandonné le foyer, partant avec leurs trois (03) enfants et
ramassant effets et biens pour rejoindre sa famille à Ouinhi (département du Zou).

Toujours, selon nos sources, le disparu a averti ses proches de vite régler la situation, afin que sa femme puisse le rejoindre, car la vie solitaire qu’il mène
devient lourde à gérer.

Tranquillin Bonou, chef du village d’Ahouanzounmè, est allé dans le même sens par rapport aux signaux que le sieur Honoré Agbo, donnait sur les conditions
difficiles de vie solitaire qu’il passe.

Le chef de brigade de Bonou, Gilles Gangbazo, s’est dépêché sur les lieux, pour les constats d’usage, suivi d’une équipe de la santé, pour l’autopsie. Celle-ci a
révélé un suicide par pendaison.

Honoré Agbo a été aussitôt enterré après les constats d’usage.


Source: ABP

 

Partager l’article !
 
Parce que abandonné de sa femme à Bonou : Un zémidjan se donne la mort par pendaison:

Honoré Agbo, 25 ans révolu, conducteur de zémidj …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :