Pour excès de travail malgré la grève au Mfe:Madame Colette Akondé décède


Pour excès de travail malgré la grève au Mfe:Madame Colette Akondé s’en est allée

Dame Collette Akondé,
Caissière au Service épargne a rendu l’âme hier, lundi 11 octobre 2010. La mort l’a fauchée après qu’elle a eu une journée de travail harassante, due sans doute au surcroît de travail créé par
les grèves dans le secteur des finances .

 

Dame
Colette Akondé, seule caissière s’est occupée de payer du matin de ce lundi 11 octobre 2010 jusqu’au soir, les nombreux chèques du trésor en souffrance en raison de la grève répétée des syndicats
du ministère de l’économie et des finances. Epuisée par sa logue journée de travail, elle est passée de vie à trépas. La dame criait à qui veut l’entendre qu’elle est fatiguée et qu’il faille
qu’elle ferme la caisse pour faire le point et se retourner chez elle. Sensible à la misère des populations et consciente que ses camarades vont reprendre le mouvement de grève le lendemain, elle
a sacrifié sa vie. Ce qui interpelle certainement la conscience des responsables syndicaux qui ont initié les grèves. Ce drame frappe au-delà d’une corporation, plusieurs familles et toute une
Nation En effet, plusieurs observateurs avertis attribuent ce qui est arrivé aux conséquences d’une accumulation sur une seule journée, des tâches initialement réparties sur cinq (05) jours de
travail. Du fait des grèves tacitement reconductibles, les usagers du Trésor public se ruent tous aux guichets les lundis pour ne pas avoir à payer la note de la grève. Ainsi, la sollicitude des
mêmes et seuls agents devient « énorme et humainement insupportable » s’exclame un agent du trésor, triste et consterné. Tous les visages au Service épargne du Trésor public étaient
tristes hier, La tragique disparition de la dame a semé la désolation dans les cœurs.

A.S

 

Partager l’article !
 
Pour excès de travail malgré la grève au Mfe:Madame Colette Akondé décède:

Pour excès de travail malgré la grève au Mfe:Madame Cole …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :