Premier diplôme universitaire:Voici le relevé de notes du 1er au Bac 2012

( UN RECORD POUR LES 60 ANS DU BAC BENINOIS )

Tiomoko A. Malik Premier du Bénin à l’examen du Baccalauréat session unique de juillet 2012 avec 18,77 sur 20 est déjà depuis le mardi 14 juillet 2012 en Belgique où il poursuivra ses études à l’école militaire de ce pays. A la veille de son départ, il a été reçu par le Directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da Silva. Le jeune prodige a obtenu des notes exceptionnelles dans les différentes matières de l’examen du Baccalauréat. Il a obtenu la note de 20/20 dans trois (03) matières et 19, 18  dans d’autres. Sa plus faible note a été en Français où il a reçu 12/20.

A 17 ans, M. Malik A. TIOMOKO avait déjà annoncé les couleurs dès  la phase des épreuves écrites du Bac en réunissant 18,57 de moyenne.   Avec les 18,77 sur 20 obtenu après les épreuves orales et sportives, il réalise un record inconnu depuis 60 ans que l’examen du Bac au Bénin. Désormais major des majors depuis la création du Bac au Bénin, M. Malik A. TIOMOKO a mis la barre très haute. Il est à souligné  Le jeune bachelier Malik A. TIOMOKO doit son parcours fulgurant à l’armée béninoise qui est un pôle d’excellence manifeste car il nous vient des entrailles du prytanée militaire de Bembèrekè au nord Bénin. A la veille de son départ pour la Belgique directeur de l’office du Baccalauréat Alphonse da Silva a reçu M. Malik A. TIOMOKO dans son bureau. Il lui  a prodigué de sages et utiles conseils en présence de son géniteur. Il lui a demandé de ne pas se considérer comme un surdoué mais d’être surtout vertueux, travailleur et modeste. Il poursuit ses études supérieures en Belgique où il a décroché une bourse militaire sous réserve du Bac lors d’un teste organisé par les Belges.  Voici son relevé de notes et la liste des 30 premiers du Bénin au Bac béninois session de juillet 2012.

Francis Z. OKOYA

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

1 Comment

  • Impressionnant. Mais ce serait plus digeste si le journaliste faisait l’effort d’éviter des fautes dans son article. C’est bien que l’armée produit de bons élèves mais le Bénin doit offrir plus  de chances aux talents afin d’éclore dans tous les domaines, pas seulement militaire. Bonne chance à lui et qu’il puisse un jour servir son pays… 

Comments are closed.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :