Concentrées d'informations sur le Bénin et le monde à votre service depuis 2009

Présidence de la CAF : Plébiscite ce jour pour le milliardaire Sud africain Patrice Motsepe

( Voici les Postes réservés pour ses challengers qui ont désisté en sa faveur)

Patrice Motsepe

Le Sud-africain et milliardaire Patrice Motsepe présidera  ( sauf coup de tonnerre) dès ce vendredi 12 mars 2021 au soir les destinées de la Confédération africaine de football (CAF).

La 43e Assemblée générale de la CAF prévue pour élire le successeur de Ahmad Ahmad président sortant, se déroulera sans suspens ni surprise. La preuve, milliardaire Patrice Motsepe n’a plus de challengers.

Epinglé pour sa gestion, Ahmad Ahamd purge une sanction ramenée à deux ans (02) par le le Tribunal arbitral du sport (TAS) et ne pourra pas se présenter pour un second mandant à la tête de la CAF.

 Constant Omari qui assure l’intérim de Ahmad était annoncé aussi dans le starting block et entre temps a mis en branle son lobbying. Mais il est sous le coup d’une enquête à la Fédération internationale de football (FIFA) et in fine n’a pas été autorisé à briguer un post quel qu’il soit au Conseil de la FIFA.

De qui ouvre véritablement le boulevard à Patrice Motsepe, c’est le retrait de ses trois (03) plus grands adversaires : l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya. « …Alors qu’on s’acheminait vers le scrutin le plus ouvert de l’histoire de la CAF, les trois Ouest-Africains se sont rangés derrière le Sud-Africain. Officiellement dans l’intérêt supérieur du football continental. « C’est une comédie », soupire un dirigeant de la CAF, sous couvert d’anonymat. » rapporte Olivier Pron envoyé spécial de RFI à Rabat.

Tout aurait été décidé fin février dernier lorsque les les trois Ouest-Africains sus cités ont été à invités pour discuter d’éventuelles convergences. «  Anouma, Senghor et Yahya ont été tous les trois surpris de découvrir la présence de Motsepe. Des représentants de la FIFA étaient également présents.
C’est ce qu’indiquent des sources convergentes. Aucun n’a accepté de gaîté de cœur ce « compromis de Rabat », même si Senghor est censé devenir 1er vice-président de la CAF, Yahya le 2e, et Anouma le conseiller spécial de Motsepe. » indique le confrère de Rfi.

Tout semble déjà réglé en effet et l’élection du nouveau président de la CAF s’annonce comme une formalité. En effet le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino qui s’est rendu au dîner officiel de la CAF ce jeudi 11 Mars avec à ses côtés Patrice Motsepe, n’a pas caché sa satisfaction avant l’Assemblée générale. « Il fait beau, ici, à Rabat et c’est certainement de bon augure pour le Congrès (sic) de la CAF, s’est-il amusé, à son arrivée au Maroc. C’est un Congrès qui va être placé sous le signe de l’unité et du futur du football africain ».

J-Marc Aurel AGOSSOU
#Caf, #Presidence_de_la_Caf, Football, #Election, #VisBen,  #Patrice_Motsepe

 

0 Reviews

Write a Review

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Exit mobile version