Concentrées d'informations sur le Bénin et le monde à votre service depuis 2009

Pritzker 2022 : L’architecte du nouveau siège du Parlement Béninois reçoit le «prix Nobel» de l’architecture

Lire ses impressions

Dans le monde des hautes distinctions, le prix Pritzker est considéré comme le prix Nobel de l’Architecture.  L’architecte Burkinabè naturalisé allemand Diébédo Francis Kéré en charge des travaux de constructions  du Parlement béninois démarrés en mars-Avril 2021 à Porto-Novo,  a remporté ce mardi 15 Mars  2022 à Berlin, le Pritzker 2022, le «prix Nobel de l’architecture ».

L’attribution de cette distinction pour la première fois à un architecte africain  s’explique aisément selon les organisateurs :  «Grâce à son engagement pour la justice sociale et à l’utilisation intelligente de matériaux locaux pour s’adapter et répondre au climat naturel, il travaille dans des pays marginalisés, où les contraintes et les difficultés sont nombreuses et où l’architecture et les infrastructures sont absentes… Il construit des institutions scolaires contemporaines, des établissements de santé, des logements professionnels, des bâtiments civiques et des espaces publics, souvent dans des pays où les ressources sont fragiles et où la fraternité est vitale

Les premières impressions de l’heureux lauréat

Interrogé par nos confrères de Le Monde, Diébédo Francis Kéré s’exprimera en ces termes : « J’ai toujours considéré comme une affaire personnelle, puisse un jour me valoir la reconnaissance de la Fondation Pritzker. La surprise, très honnêtement, a été énorme. Et si je mesure aujourd’hui le devoir, la grande responsabilité que cela implique, je n’arrive toujours pas à y croire complètement. ..C’est le prix le plus important qui existe en architecture, et je le gagne avec un travail qui ne correspond pas à ce que la fondation a l’habitude de distinguer. J’ai le sentiment que les thèmes que je porte sont devenus importants. La responsabilité qui m’incombe est donc de continuer à faire ce que je faisais, avec plus d’engagement encore. »

Connu de par le monde pour ses réalisations, Diébédo Francis Kéré a laissé ses empreintes architecturales  au Burkina Faso sa terre natale, dans d’autres pays africains tels que le Mali, le Togo, le Kenya, le Mozambique et même en Europe et aux États-Unis.

Au Bénin, d’ici fin premier semestre 2023, la fin des travaux du siège de l’Assemblée nationale offrira au pays et à sa  Capitale Porto-Novo, une magnifique bâtisse en forme d’un grand arbre à la palabre qui surplombera toute la zone administrative de la ville aux trois noms.

«L’Assemblée nationale du Bénin marque une prochaine étape importante pour notre studio. Ce projet donne forme à nos idées sur le rassemblement communautaire, l’importance des formes autochtones de gouvernance et ce que l’architecture africaine contemporaine peut être à l’échelle nationale. Je suis honoré de la confiance qui nous a été accordée et je suis reconnaissant qu’ensemble, nous puissions construire une nouvelle maison de la démocratie pour la République du Bénin. » avait déclaré Diébédo Francis Kéré il y a environ à propos de son chantier au Bénin.

J-Marc Aurel AGOSSOU
#Pritzker2022, #Architecture,  #Nouveau_siege_de_l_Assemblee_nationale, #Benin, #Parlement, #VisBen, #Porto-Novo,  #Wasexo, #Francis_Kere, #Kere_Architecture

0 Reviews

Write a Review

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Exit mobile version