Prouesse du Bénin dans la production de l’or blanc en Afrique de l’Ouest : Un nouveau record battu de plus de 728.000 tonnes en 2021

 Prouesse du Bénin dans la production de l’or blanc en Afrique de l’Ouest : Un nouveau record battu de plus de 728.000 tonnes en 2021
Écoutez cet article en audio

(Évolution de la production du coton ces 10 dernières années au Bénin)

Premier producteur de Coton d’Afrique de l’Ouest depuis 2018, le Bénin a enregistré des progrès substantiels dans ses récoltes d’or blanc, mais aussi de soja, d’anacarde ou encore de riz. En 2019, la principale production agricole d’exportation du pays a enregistré une progression de 8% par rapport à l’année précédente, selon une note du ministère de l’Agriculture du Bénin, corroborée par l’Institut national de la statistique appliquée à l’économie (INSAE). Cette campagne 2021, le Bénin a encore battu un record malgré les caprices pluviométriques. Et c’est le Ministre de l’agriculture, Monsieur Gaston Cossi DOSSOUHOUIN qui l’a fait savoir lors d’une conférence de presse conjointe avec le Président de l’Association Interprofessionnelle de Coton du Bénin Mathieu ADJOVI.

Au cours de ces échanges avec les professionnels des médias, le Ministre a fait remarquer que le Bénin a réalisé un record de 728.000 tonnes dans la production cotonnière en 2021 contre 714.714 tonnes durant la campagne précédente, soit une progression d’environ 02% en droit des conditions climatiques stressantes dans la plupart des communes cotonnières et notamment dans le sud du pays. Quant aux emblavures, elles s’élèvent selon les statistiques du Ministre à 614.297,01 ha contre 665.702,64 ha durant la campagne 2019-2020, soit une régression de 7,7%. Mais en revanche, le rendement du coton durant la campagne 2020-2021 a connu une progression de 10,34% par rapport à la campagne 2019-2020 soit 1,185 tonnes/ ha contre 1,073 tonnes / ha.

Pour le Président de l’AIC, Monsieur Mathieu ADJOVI, cette amélioration de la performance enregistrée dans un contexte a priori défavorable s’explique entre autres par un dispositif d’encadrement et conseil agricole aux producteurs et un appui à la gouvernance des organisations de producteurs de coton plus adaptés durant la campagne cotonnière 2020-2021. Cette prouesse réalisée induit plusieurs effets positifs tant sur le plan d’emplois créés qu’au niveau des flux financiers martèle le Ministre Gaston DOSSOUHOUIN.

Au total, 209.602 producteurs dont 17.395 femmes relevant de 2434 CVPC ont été enregistrés durant la campagne 2020-2021. Ceci préfigure du nombre d’emplois créés au niveau du maillon production (chefs ménage, membres du ménage, les ouvriers salariés, les fabricants et réparateurs d’outils de travail, les restaurateurs de rue…etc.). Les emplois sont également créés le long de la chaîne (emballages, transport, engrenage, conditionnement, restauration, maintenance des usines qui fonctionnent à plein temps depuis 2018… etc.). Autant des emplois créés, les flux financiers sont également importants. Le coton est une filière transversale de l’économie béninoise.

Au titre de la campagne 2020-2021, 101.530.115.058 FCFA ont été payés aux producteurs de coton ;

– 89.089.449.000 FCFA aux importateurs et distributeurs d’intrants ;

– 30.477.237.201 FCFA payés aux transporteurs d’intrants, de coton graine, de fibre et autres produits dérivés ;

– 8.035.925.000 FCFA de recettes douanières ;

– 10.392.668.612 FCFA payés aux acteurs portuaires ;

– 1.451.321.060 FCFA aux collectivités locales qui ont bénéficié de la taxe sur le développement local qui est de 2 f/ kg ;

– 2.668.983.452 FCFA aux saisonniers des usines d’égrenage et de trituration

– 14.078.532.371 FCFA ont été versés comme impôts et taxes à l’État sur les revenus et la consommation des acteurs et des sociétés intervenant dans la filière.

Cette nouvelle performance confirme la bonne dynamique de ce secteur, qui a bondi de 123 % depuis 2015, mais qui reste en-deçà des attentes de l’Association Interprofessionnelle du Coton (AIC) qui vise d’ici 2025 – 2026 une production de plus d’un million de tonnes.

En 2018, le Bénin a pris la tête des pays producteurs d’or blanc en Afrique de l’Ouest en réalisant une production de 678.000 tonnes contre un peu plus de 200.000 tonnes en 2016. Rappelons que l’État depuis l’avènement du régime du Président Patrice TALON ne met plus aucun franc dans la campagne cotonnière au Bénin.

Évolution de la production du coton ces 10 dernières années au Bénin

Depuis son avènement en 2016,  le gouvernement du Président Patrice TALON engrange des succès indiscutables dans maints domaines. Dans le secteur de l’agriculture, par exemple, les prouesses réalisées  sont impressionnantes 

Depuis la campagne cotonnière 2018 – 2019, le Bénin du Président Patrice TALON est premier producteur du coton en Afrique. Un titre qu’il conserve depuis lors. 

Appréciez ici l’évolution de la production cotonnière ces 10 dernières années au Bénin :

▶️ 2010 – 2011 : 136.958 tonnes,

▶️ 2011 – 2012 : 173.372 tonnes,

▶️ 2012 – 2013 : 240.026 tonnes,

▶️ 2013 – 2014 : 306.326 tonnes,

▶️ 2014 – 2015 : 392.912 tonnes,

▶️ 2015 – 2016 : 269.222 tonnes,

▶️ 2016 – 2017 : 451.124 tonnes (première campagne sous le régime TALON),

▶️ 2017 – 2018 : 597.373 tonnes,

▶️ 2018 – 2019 : 678.000 tonnes (1er producteur en Afrique),

▶️ 2019 – 2020 : 714.714 tonnes (1er producteur en Afrique),

▶️ 2020 – 2021 : 728.000 tonnes (1er producteur en Afrique).

Depuis 2018 donc le Bénin a pris la tête des pays producteurs d’or blanc en Afrique  en réalisant une production de 678.000 tonnes contre un peu plus de 200.000 tonnes en 2016. Rappelons que l’État depuis l’avènement du régime du Président Patrice TALON ne met plus aucun franc dans la campagne cotonnière au Bénin.

De telles prouesses confirment la bonne dynamique de ce secteur, qui a bondi de 123 % depuis 2015. C’est la preuve qu’avec rigueur et détermination le Bénin peut se révéler davantage dans moult domaines, au plan continental et international

gouv.bj
#OrBlanc, #Benin #Afrique_de_l_Ouest, #Visben, #RecorddeProduction,  #AgroEconomie, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :