PVI-Coton : La fiction qui colle à la réalité

Le Ministre de l’agriculture annonce le retour de l’AIC et de la SDI de Patrice Talon dans le secteur cotonnier béninois pour les prochaines campagnes le jour même où les avocats de ce dernier ont démonté une à une les accusations du Gouvernement dans l’autre dossier, le PVI. Cela a inspiré la fiction suivante.

Un bus marqué ” collège d’avocats”  roule à vive à allure en direction du tribunal et transporte un client nommé PVI dont les nombreux bandages font penser à une momie. Badou l’assistant du  chauffeur Djogbénou, fait sur un bout de papier le point des plaintes à déposer au Procureur : Agressions répétées, coups et blessures volontaires, tentatives d’assassinat, expropriation abusive, calomnies, diffamation faux en écriture… Soudain surgit de nulle part en plein milieu de la route menant au Tribunal, un barrage. Les agents en poste ne sont personnes d’autres que les émissaires de l’agresseur du PVI. Leur message est bref et clair : « Chers conducteurs rebroussez chemin, nous avions un produit qui peut soulager votre client. Sur la boite de ce produit miracle, il est marqué ” Retour de AIC et SDI dans l’importation et la distribution des intrants coton pour la campagne cotonnière 2012-2013… ». Le Chauffeur regarde son assistant qui se retourne vers le blessé celui semble réfléchit…

A suivre…..

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :