Reconnaissance des mérites de Mariam Chabi Talata Zimé Yérima : Ce que pensent les députés de leur collègue devenue Vice-Présidente de la République

 Reconnaissance des mérites de Mariam Chabi Talata Zimé Yérima : Ce que pensent les députés de leur collègue devenue Vice-Présidente de la République

Mariam Chabi Talata Zimé Yérima Vice-Présidente de la République du Bénin

Écoutez cet article en audio

A l’occasion de la cérémonie d’hommage organisée en l’honneur de Mariam Chabi Talata Zimé Yérima dans la soirée de ce vendredi 21 Mai 2021, le Directeur Adjoint des Services de l’Information et de la Communication et Porte-Parole de l’Assemblée nationale, James Gbaguidi a esquissé un condensé du Curriculum Vitae de Mariam Chabi Talata Zimé Yérima  pour introduire les témoignages dont elle a fait l’objet de la part de ceux avec qui elle travaillé du 17 mai 2019 jusqu’à son élection au soir du 11 avril 2021 en tant que Vice-présidente de la République.
De cette synthèse biographique, on retient que Mariam Chabi Talata Zimé Yérima  est née à Bembèrèkè le 07 juillet 1963 ? Même s’il est inconvenant de révéler l’âge d’une dame, cela est depuis longtemps maintenant de notoriété publique… Qu’elle a effectué l’essentiel de ses études primaires et secondaires entre Parakou et Cotonou. Que c’est au CEG Akpakpa Centre qu’elle a brillamment décroché son BAC en 1985.

La singularité du personnage, son affabilité, son aménité depuis deux ans qu’elle a été révélée au grand public, ont suscité beaucoup de curiosité. Plus encore depuis qu’en janvier dernier, son destin a plus que jamais basculé. Tout le monde a voulu tout savoir sur la colistière du Président Patrice TALON, partie alors pour devenir vice-présidente de la République, dessein aujourd’hui accompli.

Ceux qui ne le savaient pas encore ont découvert que Madame TALATA est une passionnée de littérature, qu’elle est une enseignante par vocation et une pédagogue d’exception. Professeure de philosophie, Censeure, Conseillère pédagogique… Qu’elle est l’épouse d’un ingénieur agronome et mère de quatre enfants… De 1991 à 2010, avec fermeté et abnégation, avec conscience et métier, elle marque plusieurs générations d’apprenants, mais aussi de collègues enseignants qui auront tant appris d’elle.

De 2010 à 2013, elle est inspectrice de l’Enseignement secondaire. Inspectrice pédagogique déléguée de 2013 à 2016 des départements du Borgou et de l’Alibori, elle est si remarquable par son dévouement au travail et la qualité des résultats qu’elle accumule, qu’elle est nommée Directrice de l’enseignement secondaire général en 2016. C’est du haut de cette fonction qu’elle est élue députée, suppléante de M. Sacca LAFIA avec lequel elle chemine en politique depuis 2001, vingt ans de parcours commun, vingt ans de fidélité vis-à-vis de ses convictions, avant de prendre la place de ce dernier au sein de l’hémicycle en mai 2019… Et la suite vous la connaissez.

La très discrète ancienne première vice-présidente de l’Assemblée nationale a marqué l’institution de son empreinte en peu de temps. Des actes forts, des discours mémorables, une posture toujours consensuelle…

Rarement, on a vu une personnalité politique susciter autant d’admiration, faire aussi massivement l’unanimité. Pour vous en convaincre, si besoin en était encore, je vous prie de prêter attention aux mots que certains de ses collègues députés et quelques membres de l’administration parlementaire ont bien voulu nous confier à son sujet au terme de ces deux années de collaboration. Appréciez !


He Marcellin AHONOUKOUN: <<…MADAME MARIAM CHABI TALATA A UNE TÀCHE DIFFICILE MAIS PAS IMPOSSIBLE GRÂCE À SON TALENT ET SON HUMILITÉ…>>

Mariam Chabi Talata Zimé Yérima Vice-Présidente de la République du Bénin
Mariam Chabi Talata Zimé Yérima Vice-Présidente de la République du Bénin

“…Ce que je retiens du passage de madame Talata au Parlement, actuelle vice-présidente de la république du Bénin, c’est un sentiment de franche collaboration. Vous voyez, nous sommes contents de son départ parce que c’est une militante de notre parti UP. Mais nous regrettons le fait que la collaboration avec Madame Talata, on nous l’a arrachée. Nous n’avons pas le choix lorsque le choix était porté sur sa personne. Nous avons apprécié et le peuple a entériné. C’est bien, nous avons perdu la collaboration directe que nous avons avec elle. Il est vrai que nous allons nous voir mais pas comme aujourd’hui. Elle va nous manquer sérieusement. Je sais que quand ça chauffe ici, nous recourons à elle et quand elle parle, c’est une sage, c’est le coeur d’une femme et nous apprécions tous. Vous savez quand nous sommes ensemble là, il y a des journées difficiles où on tient beaucoup de réunions de 10h à 16h. Il fut une journée là où on a tenu 4 réunions et il a fallu madame Talata pour apaiser les coeurs et tout est rentré dans l’ordre. Donc elle va nous manquer car nous sommes toujours ici dans la ferveur des débats politiques, des opinions à passer. Maintenant elle est appelée à une plus haute fonction. Il faut dire que c’est la franche collaboration que je garde d’elle. Le vivre ensemble n’est pas une mince affaire. Je l’ai connue par le biais des politiques. Je n’ai jamais entendu parler d’elle alors qu’elle était bien de l’arène politique dans l’ombre. On peut être efficace sans paraître, sans se montrer tout temps. On peut être efficace dans la discrétion, c’est ce que je retiens d’elle. Une femme très peu connue alors qu’elle était directrice de l’enseignement secondaire au Ministère de l’enseignement secondaire technique et professionnel. Quand je l’ai connue, j’ai découvert en elle une dame très efficace pour gérer des hommes. Elle est capable de gérer des groupes. Tout ce qu’on a appris va nous aider à continuer le chemin. Pour sa nouvelle fonction, je n’en doute point. Si elle est là, c’est que Dieu a voulu. Si Dieu veut quelque chose, ça se réalise. Je crois qu’elle a la bénédiction divine et je sais qu’elle doit bien faire. Je crois qu’elle est une femme qui comprend vite, qui explique tout comportement. Une femme qui collabore bien et elle va bien plaire aux Béninois. Nous sommes entrain de faire notre première expérience de vice-président du Bénin. Et je crois qu’elle a une tâche difficile mais pas impossible grâce à son talent et son humilité. Si on doit poursuivre avec cette expérience, ça dépend d’elle et je crois qu’elle a tout pour réussir. Sa collaboration avec le président Patrice Talon sera fructueuse…”

He Abdoulaye GOUNOU: <<“…MARIAM CHABI TALATA EST UNE FEMME SAGE, BRAVE, UNE MILITANTE FIDÈLE, SINCÈRE ET LOYALE…>>

“…Je voudrais dire toute ma satisfaction et mon admiration de voir le chef de l’État choisir une femme, une brave femme pour conduire et diriger les destinées de notre pays. Cela étant dit, je retiens de notre camarade Talata essentiellement une femme suffisamment calme. Une femme sage, une femme brave et une militante fidèle, sincère et loyale. Loyale à un courant politique qu’elle a pratiqué depuis qu’elle a commencé sans avoir jamais changé. Elle est restée égale à elle-même, est restée derrière Sacca Lafia et a rejoint plus tard l’Union Progressiste. À l’Assemblée nationale, on s’est côtoyé dans le cadre des deux partis politiques différents. Elle n’est pas de mon groupe parlementaire et donc on n’a pas beaucoup flotté. Ce que je retiens d’elle, c’est le regard de l’homme qui est un peu loin d’elle mais en même temps proche d’elle parce que c’est une collègue enseignante comme moi. À l’Assemblée nationale, je retiens souvent ses interventions pertinentes, ses interventions d’une mère, d’une femme. À chaque fois que le débat se passionne et que le mercure montait, elle avait une tendance à apaiser, à ramener la balle à terre et à revenir sur ses amours, c’est-à-dire la philosophie. Elle est philosophe de formation et enseignante de formation. À chaque fois, elle détendait l’atmosphère. On lisait la philosophe dans ses interventions et on voyait la pondération et la modération dans ses propos. En vérité, élue Première vice-Présidente de la république, je n’attends rien d’extraordinaire d’elle connaissant ses convictions. Qu’il vous souvienne que j’étais membre du comité des experts que le chef de l’État a mis en place pour le dialogue politique qui a élaboré ce que je peux appeler le projet de révision de la constitution. Dans la constitution, il est écrit que le Vice-Président de la République n’a pas d’attributions exécutives donc elle n’est pas membre de l’Exécutif. Elle est grande Chancelière de l’Ordre national et est en dehors de l’action exécutive et administrative. Nous avons instauré ce poste de Vice-Président pour pérenniser la cyclicité de notre circuit électoral à cinq ans. C’est le fondement juridique de l’institution. Je voudrais pour conclure souhaiter à ma chère collègue Talata, à notre chère épouse parce que son mari est de Kouandé pleins succès dans l’exercice de ses prochaines fonctions, la chance et bon vent. Que Dieu l’accompagne dans l’accomplissement de cette tâche; qu’elle puisse ensemble aux côtés du chef de l’Etat, finir en beauté. Que tout se passe bien dans la gouvernance pour le duo, qu’elle puisse exercer les fonctions que le chef de l’Etat lui aurait déléguées en plus de celles déjà constitutionnalisées…”

He Romarique FAGLA MEDEGAN: <<…MARIAM CHABI TALATA EST ÉPRISE DE JUSTICE ET TRÈS EMPATHIQUE…>>

Chabi Talata m’inspire beaucoup d’admiration et de respect. Son parcours est remarquable. C’est un parcours de militante qui a gravi les échelons années après années. Donc c’est un parcours admirable qu’on place forcément sous le signe du respect. Nous ne pouvons que rêver que de ce genre de parcours lorsqu’on rentre en politique. C’est un parcours de rêve. Je connais madame Chabi Talata depuis 2016 où nous étions membres d’un comité qui devrait proposer les réformes du système partisan. Il faut dire qu’au début, notre collaboration était difficile, ensuite on s’est entendu très tôt. C’est une femme admirable qui a beaucoup de personnalité, des opinions fortes, des convictions qu’elle sait défendre. Elle est éprise de justice et très empathique. Lorsqu’on reconnaît ce type de personnage, on s’y attache. Depuis un moment, on s’est attaché l’une à l’autre et lorsqu’on s’est rencontré en tant que membres du bureau politique de l’Union Progressiste en 2018, on s’est quasiment jeté l’une sur l’autre comme pour se soutenir. On est conseillère l’une de l’autre. On est soutien l’une de l’autre…”

He André BIAOU OKOUNLOLA: <<….MARIAM CHABI TALATA EST UNE DAME DE FER QUI A L’ESPRIT DE PRÉSERVER LA PAIX…>>

“…Je crois que c’est une bonne occasion que vous m’offrez pour parler de notre Première vice présidente qui, au soir des élections du 11 avril 2021, est devenue la Première femme vice présidente de la république du Bénin. C’est depuis mai 2019 qu’on est ensemble et nous sommes en mai 2021. Cela nous fait deux ans ensemble. Ce qui équivaut à la moitié du parcours de la 8 eme législature. C’est une dame que j’ai tellement admirée pour sa franchise, sa simplicité, pour son savoir vivre en société.Nous avons fait le bureau ensemble, nous sommes 07 et elle est numéro 2 du bureau puisqu’elle est la PVP. Le peu de temps que nous avons passé ensemble nous a permis de la découvrir. Elle a beaucoup de potentialités. C’est une dame de fer qui a l’esprit de préserver la cohésion. Et pendant tout le temps, dès qu’il y a une situation qui devrait amener donc de discorde, elle est toujours au premier plan de telle manière que le président de l’Assemblée nationale, en tout cas pour tout ce qui concerne les petits conflits à gérer entre les collègues, l’envoie au front. Elle n’a jamais échoué. Elle a toujours réussi dans tout ce combat-là. Je crois qu’on doit tirer chapeau à cette dame qui est une intellectuelle. Surtout ce qui la caractérise, c’est comment consolider l’unité nationale, l’unité entre les filles et fils du Bénin du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Quelqu’un qui a déjà cette qualité et qui est une femme, une maman, celle qui est prête à tout donner pour ses enfants, et qui est prête à tout donner pour le pays, je ne peux avoir que de très bonnes impressions d’elle. Je suis très heureux et je profite de l’occasion pour féliciter une fois encore le président Patrice Talon pour avoir déniché cette dame. Pour le poste qu’on lui a confié, je suis assuré qu’elle va gérer avec abnégation. Je lui souhaite bon vent. Elle est capable de créer son environnement et d’accomplir avec abnégation la mission que le pays lui a confiée…”

 

Olusegun SERPOS TIDJANI , Directeur des services législatifs de l’Assemblée nationale:  “…JE RETIENS DE MADAME MARIAM CHABI TALATA, SON EXTRÊME CAPACITÉ DE TRAVAIL…”

“…En tant que fils, avant de faire quelque souhait que ce soit à ma mère, Je voudrais lui exprimer toute ma fierté et lui renouveler celle de toute l’institution parlementaire. Je voudrais lui souhaiter particulièrement le succès dans la mission qui est la sienne désormais parce que ce n’est pas une charge pour sa personne. C’est une charge pour tout le Bénin, c’est une charge pour toutes les femmes méritantes du Bénin et de notre continent. Pleins succès à vous madame la présidente et que Dieu vous accompagne dans la félicité…Je retiens deux grandes choses de la collaboration avec la première vice présidente de l’Assemblée nationale, madame Mariam Chabi Talata. D’abord son coeur de mère. C’est une mère. C’est quelqu’un de bienveillant qui vous écoute avec beaucoup d’attention et de douceur mais qui ne manque pas de vous montrer les insuffisances de votre raisonnement ou de votre position. Tout cela, elle le fait avec beaucoup de douceur mais en vous ramenant sur le chemin le plus droit. C’est la première impression et la première caractéristique que je retiens d’elle. La deuxième, c’est son extrême capacité de travail. Je note qu’elle a beaucoup de respect pour ses collaborateurs et techniciens et à cet égard, elle ne manque pas d’atteindre les objectifs qu’elle vise tout en intégrant dans son Plan d’ensemble la vision du technicien qui vient lui dire voici ce que je pense pour atteindre l’objectif. En résumé, je pense que madame la vice-présidente applique à la perfection, la maxime de la main de fer dans le gang de velou. Elle est quelqu’un d’une grande finesse et d’une intelligence tant humaine que sociale. Elle a tous les ingrédients pour réussir la mission qui est la sienne aujourd’hui et par la grâce de Dieu, elle va y arriver avec excellence…”

Florine NAGO, Présidente du Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires: << MADAME MARIAM CHABI TALATA EST UNE FEMME LEADER,… UNE SOURCE D’INSPIRATION POUR NOUS…>>

“…Je peux dire que madame Mariam Chabi Talata est une femme leader par l’exemple, la pratique réelle de la modération et de l’intelligence. Elle a toujours été une source d’inspiration et de motivation pour moi. Et à travers elle, nous avons appris le sens de l’engagement vis-à-vis de la promotion de la femme et surtout l’assistance aux enfants démunis. En tant que présidente du Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires, j’ai eu à bénéficier de ses conseils et de son soutien moral à plusieurs reprises. Et c’est le lieu de la remercier et de lui souhaiter pleins succès dans la haute fonction qu’elle occupera désormais à savoir le poste de Vice-Présidente du Bénin. Nous lui souhaitons beaucoup de courage. Son soutien et ses appuis vont nous manquer et nous savons que nous pouvons toujours compter sur elle dès que le besoin se fera sentir. Pour finir, je pouvais dire qu’on ne souhaite pas une longue vie au soleil, le soleil brille éternellement…”

He Chantal AHYI: << MARIAM CHABI TALATA, RESTEZ COMME VOUS ÊTES. VOUS ÊTES UNE BELLE PERSONNE…>>

“…C’est un immense plaisir pour moi d’être interviewée pour parler de Madame Chabi Talata épouse Zimé Yérima précédemment première vice-présidente de l’Assemblée nationale et actuellement vice-présidente de la république du Bénin. Elle est un pur produit de la 8eme législature. C’est une grande sœur agréable. C’est un visage porteur d’un projet de paix. C’est une dame qui aligne efficacité, humilité, discrétion, carrure, posture. Tout ça pour cette générosité comme pour signifier qu’on n’a pas besoin forcément de se muscler, qu’on n’a pas besoin d’imiter les hommes pour être présente dans l’arène politique. C’est elle tout ça ! Elle est porteuse d’humanité madame la vice-présidente de la république du Bénin. Jeune parlementaire, à peine a-t-elle eu le temps de se rendre compte qu’elle était parlementaire que déjà elle a été élue Première vice-présidente de l’Assemblée nationale. Elle a eu à peine le temps de s’assoeir convenablement dans ce fauteuil qu’elle s’est retrouvée la première femme vice-présidente de la république du Bénin. Quel parcours ! C’est une belle personne. Elle est apaisante. J’aurais aimé un peu être comme elle. Elle est devenue pour moi un challenge. Le challenge de pouvoir inspirer cette paix : porter la paix en projet et de voir cela se réaliser. Quand je vois la vice-présidente de la république du Bénin, je vois ce sourire; je vois tout de suite cette voix encline de fragilité mais qui est porteuse de beaux et bons messages. Je lui souhaite bon vent. Nous sommes 07 femmes de la 8eme législature et voir une d’entre nous partir pour cette fonction, nous en sommes honorées et très heureuses. Je profite de l’occasion pour saluer la vision portée par le chef de l’État qui a vu en elle ce trait d’union; qui a vu en elle ce pouvoir-là de pouvoir porter ce projet de paix. Ce fut un grand honneur de l’accompagner quelque fois un peu avant la campagne électorale et pendant la campagne également de pouvoir s’adresser sans complexe aux populations, aux femmes. Elle est inspirante. Je pense qu’en humilité et en intelligence, elle va jouer pleinement son rôle. Elle saura rester dans les prérogatives qui sont les siennes parce que c’est une femme de respect. J’ai mal au coeur un peu qu’elle parte du Parlement. On ne va plus entendre ses interventions enclines de références philosophiques. Je suis très heureuse d’être à côté d’une femme politique instruite et porteuse d’humanité. Je lui souhaite bon vent et je suis persuadée qu’elle fera convenablement la mission à elle confiée. Je crois qu’elle aura le soutien de tous. En humilité, en discrétion et avec efficacité, elle jouera le rôle qui est le sien parce qu’elle a déjà compris. Jamais un mot de trop, jamais un comportement hasardeux. C’est à croire qu’elle est née pour faire ce job, qu’elle est faite pour occuper cette fonction. Le président Patrice Talon a fait confiance à une femme, d’aucuns diraient, qui vient de débarquer dans l’arène politique. C’est ce qu’on croit. Mais à voir son parcours politique, c’est une militante pleine. Le président Patrice Talon lui a donc fait confiance pour jouer ce rôle-là. D’abord ça va nous amener nous autres jeunes politiques à comprendre peut être que notre rôle de femme de pouvoir et d’influence. Nous souhaiterions qu’elle soit une femme d’influence. Et je suis persuadée qu’elle a les prérequis et les atouts pour le devenir. Donc pour moi, le président Patrice Talon nous a révélées autrement. Il nous aide par ce choix porté sur madame Chabi Talata épouse Zimé Yérima à mettre d’ordre dans nos ambitions politiques : il faut rester douce, humaine, porteuse de projets hautement humanistes et en même temps être de grandes personnalités dans l’arène politique. Sans aucun doute, elle comble à suffisance nos attentes. Aujourd’hui nous comprendrons que la femme politique est révélée à travers ce visage de trait d’union entre le Nord et le Sud et nous comprendrons qu’il faut absolument mettre de l’ordre dans nos ambitions politiques. Nous aspirons à être comme elle des femmes d’influence….Je vous donne un exemple que j’ai vécu avec elle. Nous sommes allées rendre visite au roi d’Allada, quand elle a pris la parole, elle a surpris tout le monde. Et puis quand elle parle, vous n’avez pas le choix de l’écouter. Et ça, c’est un gros atout. À partir du moment où vous pouvez être délicieusement imprévisible et que ce faisant, vous captez l’attention, c’est une bonne chose. Je connais la verve du roi d’Allada et là, elle a pu le sidérer et je me suis dit mais qui est cette femme sans artifice, sans maquillage. Toutes les femmes sont derrière elles surtout les jeunes louves de la politique qui meurent d’impatience d’arriver au sommet. Que Dieu la garde et surtout qu’elle ne change pas car certaines positions politiques peuvent travestir. Madame la vice-présidente de la république du Bénin, ne changez pas. Restez comme vous êtes. Vous êtes une belle personne et porteuse d’un immense projet qui donne envie de vous ressembler….”

He Gildas AGONKAN: << MARIAM CHABI TALATA EST VENUE POUR DONNER UNE VALEUR À LA FEMME BÉNINOISE >>

“…C’est d’abord une collègue, c’est ensuite une militante de mon parti et c’est en même temps, une femme de caractère. C’est un professeur de philosophie, donc c’est une femme d’idées. À priori, l’opinion publique ne la connaissait pas trop. Elle est venue un peu pour surprendre définitivement la classe politique de notre pays. Nous l’avons connue au niveau de l’UP mais le BR l’a connue davantage lorsque dans un effet de surprise pour tout le monde, elle a été désignée élue comme Première vice-présidente du Parlement, 8 ème législature alors qu’elle faisait sa première apparition, sa première rentrée au Parlement en remplacement du ministre Sacca Lafia. C’était déjà un effet de surprise pour tout le monde et les esprits craintifs se demandaient si elle pouvait être à la hauteur de cette mission. Cela a été une surprise agréable pour tous lorsqu’elle a présidé pour une première fois une séance plénière avec beaucoup d’élégance, beaucoup de droiture et de fierté. Nous avions eu droit à un discours cohérent. C’est là où on est allé s’interroger sur son parcours et on a compris en tant que professeur de philosophie, elle a eu le temps de tenir le coup devant les élèves. L’autre chose qui m’a marqué sur cette dame, c’est qu’elle est venue au Parlement avec un esprit de curiosité. Elle a été élue Première vice-présidente sans connaître les mécanismes de fonctionnement du Parlement. Alors elle a passé son temps à s’interroger et à questionner. Moi j’avais eu une chance en tant que député élu à Abomey et ayant fait tout mon parcours scolaire à Parakou, elle m’a tôt vu comme un jeune frère qui avait une expérience parlementaire avant elle à qui elle devait poser véritablement des questions pour comprendre un peu sur la vie et l’histoire parlementaire. À travers les documents qu’on nous a partagés, ce n’est pas gagné d’avance qu’on maitrise tout le contenu de ce que c’est que le Parlement. Tout le temps, elle m’a interrogé, questionné sur le fonctionnement du Parlement. Et j’ai eu du plaisir à satisfaire cette forme d’humilité. Tous les parlementaires qui l’ont approchée ont le même sentiment. Maintenant comme des surprises s’enchaînent et se succèdent, alors que chacun voyait dans cette posture de vice-président un ancien candidat ou un ancien ministre, le président Patrice Talon avec son talent de détecteur de talents, a jeté son dévolu sur la personne de Mariam Chabi Talata. Elle devient ainsi la Première vice-présidente du Bénin au terme des dernières élections présidentielles. Elle est humble et elle a la recherche du savoir. Elle est venue pour donner une valeur à la femme béninoise. Aujourd’hui, on ne peut plus dire que la femme béninoise n’est pas capable de gérer les institutions. Elle est devenue une personnalité forte aux côtés du chef de l’Etat et sera en même temps chancelière de la république. On aura, je suis sûr, le temps de voir encore ses prouesses politiques. Car son discours est la conséquence de son parcours…”

He Sofiath SCHANOU épouse AROUNA: <<..MARIAM CHABI TALATA ZIMÉ, TU VAS NOUS MANQUER…>>

“…Quand on dit Talata, j’entends la sagesse. Quand on dit Talata, je vois le savoir vivre ensemble. Quand on dit Talata, ça m’inspire l’humilité. Quand on dit Talata, ça m’inspire être née sous la bonne étoile. Talata, c’est celle là sur qui la volonté de Dieu s’est accomplie. Talata, c’est une grande soeur qu’on aimerait avoir. Talata, c’est une amie que toute personne aimerait avoir. Talata, c’est une soeur même plus! Talata, c’est celle là que tout le monde aurait souhaité avoir dans sa vie si vous avez eu la chance de la côtoyer. C’est ce qui est notre cas. Talata, je l’ai vue la première fois à la 8eme législature. C’est là que j’ai été pour la première fois en contact avec elle. Et ce jour-là, elle m’a marquée de par sa spontanéité, sa gentillesse, sa façon de faire, sa façon de voir les autres, sa façon de se comporter, sa façon de vouloir aider et écouter les autres. Talata, c’est ce que je peux vous dire d’elle. Si on doit s’y mettre, on va passer des jours à parler d’elle. Elle nous a marqués positivement de par sa façon de faire, de se comporter, sa manière de dénouer parfois les conflits internes. Talata a su gérer les crises entre les caméras et les coulisses. En peu de temps, Talata nous a montrés que vraiment elle est capable. Je ne peux pas dire qu’elle incarne la femme idéale parce que vous allez me dire que nul n’est idéal mais elle y est presque. Talata a beaucoup plus que de qualité que de défaut. Mon souhait pour elle, c’est que dans sa nouvelle mission, que Dieu l’accompagne parce que jusque-là, la providence ne lui a pas fait défaut. Qu’elle soit davantage bénie. Que Dieu lui donne davantage la force, le courage, l’énergie dans sa nouvelle mission. Mariam Chabi Talata Zimé, tu vas nous manquer. Nous sommes 07 femmes au Parlement. Elle s’en va du Parlement, c’est une partie de nous qui part… Mais nous t’accompagnons de tout coeur. De ta nouvelle position, n’hésite pas à nous solliciter au besoin. On sera là car tu honores la gent féminine, la fille que tout parent souhaite avoir…”

Interview et transcription: Hermann OBINTI & Polo AHOUNOU

#MariamTalataChabi #Hommage, #VicePresidentedelaRepublique,  #AssembleeNationale, #VisBen, #Temoignages,  #Benin, #Wasexo

www.visages-du-benin.com Toute l’Actualité du Bénin et du Monde depuis 2009. Restez connecté restez informé avec nous!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :