Réformes sous la 8eme législature : *VLAVONOU LANCE LA REFONTE DE LA MUTUELLE DU PERSONNEL DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

 Réformes sous la 8eme législature : *VLAVONOU LANCE LA REFONTE DE LA MUTUELLE DU PERSONNEL DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE
Écoutez cet article en audio

( La Mupan devient la Caisse d’assistance mutuelle du personnel de l’Assemblée nationale (Cam-Pan) )

Réunis en assemblée générale à l’hôtel Novela Planet ce mercredi 30 juin 2021, les travailleurs de l’Assemblée nationale, membres de la Mutuelle du personnel de l’Assemblée nationale réfléchissent pour se doter de nouveaux textes inspirés par les réformes structurelles de la 8eme législature portées par le président Louis Gbehounou Vlavonou. Les travaux de ladite assemblée générale qui marquent la relance des activités de la Mupan qui devient la Cam-Pan ont été lancés par le président de l’Assemblée nationale.

Le vent des réformes engagées par le président Louis Gbehounou Vlavonou pour le compte de la 8eme législature n’a épargné aucun compartiment de l’institution parlementaire. C’est le cas de la Mutuelle du personnel de l’Assemblée nationale (Mupan), une structure qui impacte l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel parlementaire. Malheureusement, les activités ont été stoppées par l’autorité parlementaire à cause de sa gestion.

Dans son allocution, la présidente du comité transitoire de relance des activités de la Mupan, l’honorable Mariama Baba Moussa Soumanou a laissé entendre que la présence du président de l’Assemblée nationale à cette assemblée témoigne de son attachement à la Mupan qui récemment a connu des difficultés. Lesquelles difficultés ont amené le président de l’Assemblée nationale à mettre en place le comité transitoire de relance des activités de la Mupan, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le président Louis Gbehounou Vlavonou est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à surseoir aux activités de la Mupan. Trois raisons soutendent son implication personnelle dans ce dossier.
“…La première est que tout ce qui touche au bien-être du personnel parlementaire me concerne au plus haut point. La deuxième raison est que la Mupa créée depuis 2006 soit 15 ans plus tôt, est en train d’aborder un virage assez dangereux qui risque de ternir l’image de l’Assemblée nationale si rien n’est fait. La troisième raison est que la Mupan fonctionne dans une certaine illégalité au regard des textes de la République dont l’Assemblée nationale est la principale promotrice…”, a indiqué le président Louis Gbehounou Vlavonou.

En effet, tout est parti de l’Assemblée générale de la Mupan en date du 29 janvier 2020 où le président de l’Assemblée nationale a demandé à voir clair dans la gestion de cet instrument dont la vocation première est le bien être moral, social et économique. Le constat est amer ! La Mupan était une mine de prévarications, de gestion hasardeuse teintée de favoritisme des équipes de gestion successives de votre organisation, s’est désolée l’autorité parlementaire.

Ainsi pour sauver la Mupan de l’hécatombe, le président Louis Gbehounou Vlavonou a mis en place un Comité technique chargé de déterminer les modalités de mise en œuvre des recommandations issues des travaux de la commission de vérification de la gestion financière de la Mupan. Ensuite, un comité transitoire a été créé, composé de mutualistes et de personnes ressources externes, et présidé par l’Honorable Mariama Baba Moussa Soumanou avec pour Vice-président l’honorable Etienne Tognigban, a poursuivi l’autorité parlementaire.

“….Aujourd’hui constitue pour moi le grand jour qui amorce une transformation plus rassurante de cette association. De la Mupan, nous passons désormais à la Cam-Pan c’est-à-dire la Caisse d’Assistance Mutuelle du Personnel de l’Assemblée nationale qui pourra désormais bénéficier de l’accompagnement de l’Institution comme il est de tradition dans les mutuelles ayant les mêmes vocations…”, a annoncé le président de l’Assemblée nationale qui, par ailleurs, a abordé les innovations enregistrées par la renaissance de la Mutuelle. Il s’agit entre autres, selon lui, du fonctionnement de la mutuelle sur la base de la loi N° 97027 du 08 avril 1997 portant réglementation des institutions mutualistes ou coopératives d’épargne et de crédit et son décret d’application N° 98-60 du 09 février 1998 et non conformément à la loi de 1901 relative au contrat d’association, ce qui induit le changement de nom précédemment évoqué ; de l’instauration d’un protocole d’accord de collaboration entre la CAM-PAN et l’Assemblée nationale; de la création d’un comité de crédit ; du remplacement du commissariat au compte par un conseil de surveillance ; de la nomination par le Président de l’Assemblée nationale d’un commissaire au contrôle ; de l’introduction d’un représentant du syndicat au sein des organes de gestion de la caisse ; de la reddition mensuelle, trimestrielle, semestrielle et annuelle de compte.

Hermann OBINTI
#PersonnelParlementaire, #Mutuelle, #Assistance, #Visben, #LouisVlavonou, #Benin, #Wasexo

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :