Relation média/gouvernement dans le dossier des intrants agricoles: Yayi très remonté contre des organes de presse

 Le Chef de l’Etat n’aurait pas du tout digéré la manière et les qualificatifs attribués à son gouvernement suite aux opérations de réquisitionnement des stocks d’intrants agricole à Allada et en haute mer pour le compte de la campagne 2012-2013. C’est du moins ce que rapporte la Lettre du Continent dans son sa livraison N°638 du 28 juin 2012. Selon cette publication, le Chef de l’Etat au cours du Conseil des ministres du 13 juin 2012, aurait demandé au Garde des Sceaux d’interpeller les responsables des organes de presse ayant usé de qualificatifs peu glorieux pour désigner les opérations menées par l’Etat pour récupérer les intrants coton. La Lettre du Continent ajoute que deux jours plus tard, c’est –à-dire le 15 juin, le Garde des Sceaux aurait instruit tôt le matin le Procureur de la République aux fins d’interpeller lesdits responsables. Mais ce dernier ( nous l’avions noté) a préféré fait une sortie médiatique pour mettre en garde les organes de presse indexés.

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :