Réunion délocalisée du Parlement de la CEDEAO : Cotonou, capitale de la zone de Libre-Echange Continentale Africaine

 Réunion délocalisée du Parlement de la CEDEAO : Cotonou, capitale de la zone de Libre-Echange Continentale Africaine
Écoutez cet article en audio

5 jours durant, les parlementaires de la CEDEAO réfléchiront aux possibilités de réalisation de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine dans un contexte de menaces transfrontalières. C’est à la faveur d’une réunion délocalisée de la commission mixte : commerce, douane et libre circulation / politique macroéconomique et recherche économique/ comptes publics/ administration, finances et budget de la CEDEAO dont le top a été donné ce mardi 03 novembre 2020 à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou.

« Zone de Libre-Echange Continentale Africaine : possibilité de réalisation dans un contexte de menaces transfrontalières (terrorisme et insécurité, pandémie et protectionnisme) », c’est le thème principal de la réunion de la CEDEAO qui se tient à Cotonou du 03 au 07 novembre 2020. Une rencontre qui se tient dans un contexte ou l’institution sous-régionale s’apprête à faire résolument face aux défis et perspectives d’une Afrique sans frontières par ces temps de pandémie, de terrorisme, d’insécurité et de protectionnisme.

À en croire l’honorable Sédami Romarique Médégan Fagla, coordonnatrice de la délégation des députés béninois au Parlement de la Cedeao, la mise en œuvre de la Zone de libre échange continentale africaine sera confrontée à la triple équation du terrorisme, de l’insécurité, de la pandémie et du protectionnisme. C’est pourquoi, prenant la parole au nom du gouvernement, le ministre Aurélien Agbénonci a souhaité que la rencontre de Cotonou soit un creuset fécond pour trouver des réponses choc à ces problématiques. À son tour de parole, le président du Parlement de la Cedeao, Sidle Mohamed Tunis précisera que la réunion de Cotonou est une occasion pour évaluer la mise en oeuvre de la Zone de libre échange continentale africaine.

En procédant à l’ouverture officielle des travaux, le Président de l’Assemblée nationale du Bénin est revenu avec insistance sur les objectifs poursuivis par la Communauté économique. À l’en croire, il s’agit de « concrétiser, à l’horizon 2063 la vision panafricaine d’une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale ». Le Président Louis G. Vlavonou indique donc que « cette intégration, qui doit se faire par étapes, prévoit dans l’immédiat la suppression des droits de douane sur 90% des biens, permettant ainsi l’accès aux denrées, aux biens et aux services à travers le continent ; ce qui devrait contribuer à accroitre de 52% le commerce interafricain d’ici 2022, selon les estimations de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique ». À cet égard, le numéro 1 des députés béninois croit savoir que « le rôle de la CEDEAO, à l’instar des sept (07) autres Communautés Economiques Régionales (CER), en tant que piliers de l’intégration économique en Afrique et qui travaillent avec l’Union Africaine pour garantir la paix et la stabilité dans leurs régions respectives, est crucial, en particulier à l’échelon régional, pour assurer l’application efficace, le financement et le suivi ainsi que l’évaluation de l’Agenda 2063 et ses programmes pluriannuels…. »

Tout en se montrant très optimiste, le président de l’Assemblée nationale du Bénin a lancé les travaux de la réunion de Cotonou tout en souhaitant que les réflexions qui vont être menées à Cotonou pendant ces cinq jours, autour des thèmes pertinents présentés par les différents experts, permettent d’éclairer et de galvaniser davantage les acteurs à tous les niveaux, et que chacune des difficultés recensées actuellement soit l’occasion d’un nouveau progrès sur le chemin salutaire de l’intégration africaine.

Florent Fidèle Ahotondji

#ParlementdelaCedeao, #RenforcementdeCapacites, #ZonedeLibreEchange, #Zlec, #IntegrationAfricaine, LouisVlavonou, #Cedeao, #VisBen, #Cotonou, #Abuja, #Wasexo, #Benin

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :