Révolution numérique: Comment réussir sa transformation digitale ?

 Révolution numérique: Comment réussir sa transformation digitale ?
Écoutez cet article en audio

La société et l’économie sont à l’ère du numérique. La digitalisation est devenue un enjeu majeur pour répondre aux nouveaux défis dans un contexte dynamique, fortement concurrentiel et surtout marqué par l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les chiffres statistiques 2020 du Digital dans le monde sont assez évocateurs et interpellent les organisations sur l’urgence de démarrer ou accélérer leur processus de transformation numérique afin de s’adapter à la nouvelle donne pour améliorer leur performance et rester compétitives. En effet, 4,54 milliards de personnes sont désormais en ligne dans le monde, ce qui représente un taux de pénétration de 60 %. Près de la moitié de la population mondiale utilise désormais les réseaux sociaux, soit une augmentation de 9 % par rapport à 2019. Il y a aujourd’hui 5,19 milliards d’utilisateurs de téléphones mobiles dans le monde et pour la première fois, plus de la moitié (50,1%) du temps passé sur Internet se fait via les appareils mobiles. 52 % des achats en ligne se font également sur appareils mobiles et environ 80 % de la population en Afrique dispose d’un téléphone portable. Dans son rapport 2018 sur la mobilité, le groupe Ericsson affirmait que le taux de pénétration des smartphones en Afrique et au Moyen-Orient sera de 70 % en 2024 contre 40 % en 2018. Selon une étude de l’agence PwC Digital, 57% des dirigeants attendent une croissance de leur chiffre d’affaires en investissant dans le digital, et 80 % d’entre eux pensent que leur entreprise doit se digitaliser pour pouvoir innover.

La transformation digitale ou numérique est un processus qui consiste à intégrer totalement les technologies digitales dans l’ensemble des activités de son entreprise. Elle met à contribution l’utilisation des technologies et techniques de management adéquates afin d’améliorer les performances de l’organisation. Ce qui contribue ainsi à une meilleure gestion interne et surtout à une meilleure qualité de service délivrée aux clients et autres partenaires. L’introduction de ces technologies au sein de l’organisation implique de nouveaux usages et modes de fonctionnement qui la rapprochent du client et le mettent au centre du Business Model. Dans le contexte actuel, la transformation numérique apparait aujourd’hui comme une des clés de la survie pour de nombreuses entreprises, mais il s’agit un processus complexe et délicat dans sa conception et sa mise en œuvre (taux d’échec qui atteint les 75 %). Les entreprises qui atteignent grâce aux technologies numériques des niveaux supérieurs de profit, de productivité et de performance existent mais sont rares. Nous vous livrons ci-dessous six conseils pour réussir son projet de digitalisation :
1.Définir une vision claire et mobiliser toute l’entreprise autour d’elle: Les projets de transformation digitale ont généralement un fort impact sur l’organisation, la direction doit définir une vision claire et susciter l’adhésion de tout le personnel. Il est essentiel que les équipes aient une parfaite compréhension des objectifs du projet, de ses étapes clés et comprennent comment ce projet soutient la stratégie de l’entreprise. Afin de mobiliser l’ensemble des collaborateurs, ces données doivent être régulièrement communiquées en interne, le but est de saisir les enjeux de la transformation avant de l’implémenter, car il est important de savoir dans quelle direction on va et d’inculquer une culture numérique au sein de l’entreprise.
2.Réaliser une analyse de l’existant, quelle est la situation digitale de votre entreprise ? : Cette analyse doit vous permettre de faire un état des lieux interne (forces et faiblesses) et externe (menaces et opportunités) de la situation de l’entreprise afin de prendre des décisions éclairées et définir des objectifs Smart. Elle doit permettre d’identifier les différents besoins (compétences, infrastructures, technologies, ressources humaines et financières…) et de mieux planifier les actions à réaliser. Il convient également d’identifier et d’analyser les risques liés à ce projet, qu’ils soient technologiques, ou même organisationnels.

3.Combiner les deux dimensions de la transformation numérique : Les maîtres du numérique doivent leur maîtrise à l’excellence dans les deux dimensions de la transformation numérique : capacités numériques ou digital capabilities et capacités managériales ou leadership capabilities. Ces deux dimensions parfaitement distinctes avec des rôles différents sont complémentaires pour réussir une transformation numérique, c’est en les combinant que les maitres du numérique prennent nettement l’avantage sur leurs concurrents.
4.Définir et mettre en œuvre une véritable politique de gestion du changement : la transformation digitale s’accompagne toujours d’une multitude de changements à mettre en place sur le plan organisationnel et opérationnel. Il faut préparer le personnel et l’entreprise dans son ensemble à ces mutations. Les entreprises dans le cadre d’un projet de transformation numérique doivent consacrer autant d’efforts et de ressources à la gestion et au management du changement. En outre, cela consiste à amener les utilisateurs à s’approprier et à utiliser les outils/technologies que vous mettez en place pour que vous puissiez obtenir une véritable valeur ajoutée.
5.Procéder pas à pas : la transformation digitale de votre entreprise ne se fera pas en une seule étape. Vous risquez d’engager des frais très importants pour des résultats souvent décevants. Il faut procéder par des phases bien définies dans une démarche itérative et adaptative sur la base des résultats obtenus à la suite d’hypothèses émises.
6.Mettre le client au centre du projet et innover sans limitation : Même si le digital est un fabuleux moyen d’augmenter la productivité et l’efficacité opérationnelle, un projet de transformation digitale se doit de mettre le client au cœur de la chaine de valeur. C’est pour cette raison qu’il faut prendre en compte les besoins essentiellement dynamiques du client et innover sans cesse pour les combler. A cet effet, il importe d’analyser, puis optimiser le parcours client pour proposer la meilleure expérience possible sur tous les canaux. Il est donc essentiel d’évaluer et déterminer les nouvelles capacités dont l’entreprise doit se doter pour proposer cette expérience.
Ainsi, les entreprises qui réussissent leur transformation numérique encore appelées les maitres du numérique sont caractérisées par une forte vision d’ensemble, une excellente gouvernance transversale, une multitude d’initiatives digitales bien structurées qui créent de la valeur mesurable et une forte culture numérique. En dehors des entreprises du domaine des Tic comme Amazone et Netflix, nous pouvons citer comme exemples les sociétés Nike, le géant fabricant d’articles de sport (https://www.nike.com/) et Asian Paint, le premier fabricant de peinture en Inde et troisième d’Asie (https://www.asianpaints.com/).

Ces entreprises sont devenues des leaders dans leur secteur d’activité, grâce à une transformation numérique réussie par rapport aux nombreux concurrents. Pour le cas de l’Afrique, la transformation digitale est déjà en marche dans de nombreux secteurs d’activité et au sein des structures de nombreux Etats pour régler les problématiques de transparence, de lutte anti-corruption et de bonne gouvernance. Que ce soit dans les services, la banque, l’agriculture, les transports, la santé ou l’éducation, l’économie est bouleversée par de nouvelles offres qui apparaissent tous les jours et qui dynamisent l’écosystème. La révolution numérique a transformé le secteur bancaire qui est l’un des plus avancés en termes de digitalisation. Les géants du secteur sont à l’avant-garde du numérique.

Ainsi, un groupe bancaire panafricain a lancé dès 2016 une application mobile qui permet, non seulement d’ouvrir un compte depuis son smartphone et d’effectuer instantanément des transferts de fonds dans 33 pays du continent, mais aussi de contracter des crédits, d’épargner de l’argent, d’accéder à des produits d’assurance, de bloquer sa carte de crédit et de consulter son compte à distance. Cette transformation numérique a largement contribué au redressement spectaculaire des résultats financiers du groupe bancaire basé à Lomé. Après des pertes de 39 millions de dollars en 2016, Ecobank a annoncé un bénéfice de 182 millions de dollars en 2017. Dans cette dynamique, plusieurs groupes bancaires et de nombreuses start-up africaines ont enclenché leur processus de digitalisation avec des résultats financiers satisfaisants, malgré les suppressions de postes ayant conduit à des pertes d’emploi. En réponse à la crise sanitaire actuelle de la Covid-19 et au contexte marqué par une révolution numérique, la digitalisation est devenue une priorité pour les entreprises, à condition de mener à bien le processus pour générer de la valeur pour l’entreprise.

Par Romaric Cyrille TEGUO

Consultant en SI, Gestion des Risques et du Changement, Expert en Transformation digitale

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :