Santé / Les oreillons chez l’enfant : Une infection à multiples méthodes de traitement

  Santé / Les oreillons chez l’enfant : Une infection à multiples méthodes de traitement
Écoutez cet article en audio

OreillonsMaladie infantile virale présente chez les enfants de 03 à 10 ans, les oreillons ou parotidite est bénigne et contagieuse. Mal traitée, la parotidite, une inflammation des glandes salivaires peut avoir de multiples conséquences sur la santé de l’enfant.

Causées par le « virus ourlien » également appelé « paramyxovirus », les oreillons se manifestent d’une part par le gonflement des glandes salivaires à l’angle de la mâchoire, la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, le manque d’appétit et des difficultés de mastication d’autres parts.

La transmission du “virus ourlien” se fait par voie aérienne, par inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne malade ou par contact direct avec la salive.  Le risque de contagion est maximum une semaine avant et une semaine après l’apparition des premiers symptômes.

De l’indigénat à la médecine moderne, la parotidite se  guérit

Au Bénin, cette maladie se traite souvent à la maison. Le procédé consiste à mélanger un nid de guêpes avec de la cendre, qu’on masse aux parties endolories, dévoile « Maman Mirabelle », connaisseuse des méthodes de traitement endogène, comme tant d’autres personnes de son âge, la soixantaine, moulées dans les recettes de grand-mère sur la plupart des maladies tropicales.

Cette pratique donne des résultats satisfaisants voir sublimes et épargne des frais d’achats de produits pharmaceutiques, ont témoigné des mères d’enfants rencontrées.

Pour le docteur Roland Agossou, médecin pédiatre, le traitement des oreillons nécessite la prise de certains produits pharmaceutiques (antalgiques et antipyrétiques) comme le paracétamol, pour faire baisser la fièvre, ainsi que la prise des repas non solides afin de faciliter l’alimentation chez l’enfant. Le repos est également nécessaire.

Toutefois, un mauvais traitement peut entraîner quelques rares complications dont l’atteinte neurologiques essentiellement de type méningite lymphocytaire et l’atteinte de la sphère génitale survenant après la puberté, de type orchite ou épididymite  chez l’homme ou ovarite chez la femme. Ce qui peut entraîner l’infertilité, explique le pédiatre.

Afin de prévenir les parotidites chez l’enfant, le médecin conseille la vaccination ROR (Rougeole Oreillons Rubéole). Une vaccination qui doit être faite à l’enfant à 12 et 18 mois.

ABP/FG/IA
#Oreillons_chez_enfant, #Infection, #Methodes_de_traitement, #Sante, #Benin, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :