Sèmè-Kpodji/LOTISSEMENT :Des acquéreurs de parcelles portent des griefs contre l’autorité communale

Djrègbé (Gbéhonmè) 02 Juin (ABP) – Le président de l’Association des acquéreurs de parcelles du village de Gbéhonmè (Apg) M.William Mahoussi et les membres du Cadre de concertation des associations des acquéreurs de parcelle de l’arrondissement de Djrègbé, ont organisé samedi dans le village, une conférence de presse, pour fustiger les dysfonctionnements orchestrés par l’autorité communale, dans le cadre du démarrage des travaux de lotissement dans le village de Gbéhonmè.

Les griefs que les membres de l’Apg, par la voix de leur secrétaire général, M. Camille Ahouannou, ont porté contre le maire de la commune de Sèmè-Podji, ont pour nom, « le non respect des prescriptions relatives au lotissement en République du Bénin, notamment l’appel d’offre pour le recrutement des géomètres et de l’urbaniste, la non publication des documents découlant de l’état des lieux, surtout et en particulier, le coefficient de réduction fixé à 40% unilatéralement par l’urbaniste, les frais de lotissement arbitrairement arrêtés par le maire à 91.000 F, des frais annexes de recasement fixés à 33.000 F, des frais d’ouvertures des voies non encore fixés sont annoncés par l’autorité communale ».

Le secrétaire général de l’Apg et du Cadre de concertation des associations des acquéreurs de parcelles de l’arrondissement de Djrègbé, M. Camille Ahouannou, entouré pour la circonstance, des acquéreurs de parcelle dudit village, a également dénoncé les actes anti-démocratiques et contraires à la bonne gouvernance locale.

« Pour mieux défendre nos intérêts fonciers, les associations des acquéreurs de parcelles de l’arrondissement de Djrègbé se sont constitués en un cadre de concertation. Mais rien de transparent ne se profile à l’horizon et tout se fait dans l’opacité. C’est pourquoi nous implorons le Chef de l’Etat pour qu’il se penche personnellement sur le lotissement dans la commune de Sèmè-Podji pour décourager à jamais la mafia foncière dans notre pays », a-t-il signalé.

Cette conférence de presse de l’Association des acquéreurs de parcelles du village de Gbéhonmè et des membres du Cadre de concertation des associations des acquéreurs de parcelles de l’arrondissement de Djrègbé, a été marquée par la présence du secrétaire aux revendications de l’Apg, M. Christophe Dansou.

Il faut rappeler qu’une correspondance datée du 08 septembre 2010, émanant du Médiateur de la République, a été adressée au président de l’Union des acquéreurs de parcelles du village de Djrègbé, après avoir accusé réception de leur lettre du 03 août 2010.

De même, le maire de la commune de Sèmè-Podji, M. Mathias Gbèdan, a adressé au préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, une correspondance datée du 18 juin 2010, sur le choix unilatéral de géomètres pour le lotissement de Djrègbé.

L’arrondissement de Djrègbé compte cinq (05) villages à savoir Djrègbé-centre, Gbéhonmè, Awanou, Wêkê et Bopa.

Wabi MIGAN /ABP-Ouémé/Plateau

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :