Séminaire de réflexion pour la correction de la Lépi : Le PRD se donne des moyens pour une contribution de qualité

Le débat sur la correction de la Lépi a pris une nouvelle tournure depuis que la proposition faite par Kolawolé Idji au nom de l’Union fait la Nation a connu un début de concrétisation la semaine dernière. Comme l’a annoncé Charlemagne Honfo, le Prd ne veut pas ramer à contre courant ce qui justifie l’organisation ce samedi 26 mai 2012 d’un séminaire de réflexion sur la Lépi  à la salle de conférence de la Piscine municipale de Porto-Novo.

Francis Z. OKOYA

Fournir une expertise indépendante sur les caractéristiques actuelles de la Lépi ; étudier et analyser le rapport d’évaluation de l’OIF, recenser les propositions ou recommandations claires et pragmatiques… Voilà les grandes lignes du séminaire organisé afin de permettre aux responsables du PRD et à ses cadres d’avoir les éléments nécessaires pour une prise de position avisée.

Pour atteindre ces objectifs, les responsables et cadres du Prd ont eu droit à plusieurs communications au terme desquelles, les auteurs ont fait des propositions et recommandations. Ainsi Clotaire Ohiyidé, Emmanuel Zossou, Michel Makpenon, Urbain Amagbédji, Orden Alladatin ont respectivement présenté les thèmes suivants :  « Problématique de la Lépi : de sa pertinence et sa faisabilité au cadre légal de sa réalisation » ; « Présentation et analyse du rapport d’évaluation de la Lépi réalisé par l’OIF » ; « L’audit de la Lépi et les conditions de sa correction » ; « Expériences du processus de la Lépi : Insuffisances techniques et exigences politiques » ; « La Cena et la gestion du fichier électoral ».

Après les débats généraux sur chacune de ces communications, les membres de la Direction Exécutive Nationale du Prd, ceux du Bureau Politique et les personnes ressources de même que les personnalités politiques nationales présents, se retrouvés en deux (02) panels différents dont les travaux ont permis, au finish d’élaborer un rapport du séminaire dont le contenu pourra valablement servi à la prochaine rencontre souhaité par l’Union fait la Nation sur la correction de la Lépi. Ainsi le Prd, parti d’opposition déclarée, veut se préparer à prendre une part significative dans l’indispensable débat national sur l’audit préalable à l’utilisation de cet outil pour les futures élections.

Cette vision a d’ailleurs été annoncée à l’ouverture du séminaire par le président du Prd Me Adrien Houngbédji qui s’est exprimé en ces termes : « …En organisant ce séminaire, nous nous préparons à prendre une part significative et constructive dans le débat national qui s’amorce sur la Lépi. Nous voulons éclairer nos cadres, éclairer l’opinion publique, montrer non pas à quelques initiés, mais au plus grand nombre de béninois, les imperfections de la Lépi, les améliorations que le Prd souhaite y voir apportées, faire des recommandations précises et pragmatiques à nos cadres, à nos élus, à nos députés et proposer un calendrier de réalisation qui tienne compte de la proximité des élections locales. Notre démarche ne vise donc pas à nous singulariser, mais plutôt à nous outiller et à apporter une contribution efficace au dialogue politique car il n’est de bonne Lépi que consensuelle… ».

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :