Séminaire des femmes fonctionnaires parlementaires : Les violences basées sur le genre au cœur des échanges

 Séminaire des femmes fonctionnaires parlementaires : Les violences basées sur le genre au cœur des échanges
Écoutez cet article en audio

Une trentaine de femmes fonctionnaires parlementaires ont suivi les 28 et 29 août 2020 un séminaire atelier de renforcement des capacités. Initié par le Réseau des Femmes Fonctionnaires Parlementaire (RFFP) avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à travers le Projet d’Appui au Renforcement des Capacité du Parlement et des Organes de Gestion des Elections (PARCPOGE), cet atelier a permis au participants de consolider leur savoir, leur savoir-faire et savoir-être en matière de techniques d’animation et d’ améliorer leur connaissance sur la prévalence, les stratégies de prévention et de réponse aux Violences Basées sur le Genre. C’est le Secrétaire Général Administratif Adjoint Clément HOUINOU EBO qui a procédé à l’ouverture de l’atelier. Il avait à ses côtés le coordonnateur du PARCPOGE Maroufou ADJANNAN et le président du RFFP Florine NAGO.

Dans ses propos liminaires à l’ouverture de l’atelier, la présidente du Réseau des Femmes Fonctionnaires Parlementaire Florine NAGO a expliqué que la causerie-débat sur la problématique des violences basées sur le genre et le renforcement de capacités sur la maitrise des techniques d’animation présentent un intérêt à la fois personnel et professionnel pour les membres du Réseau. « L’organisation de la présente activité est donc en parfaite cohérence avec l’objectif du Réseau qui reste soucieux de mener des actions de promotion de la femme fonctionnaire parlementaire non seulement pour une participation plus active à la vie du Parlement, mais aussi en vue de sa contribution à l’amélioration des conditions de vie des femmes et autres catégories vulnérables au sein de la population béninoise » a-t’elle en outre précisé.

Pour le Secrétaire Général Administratif Adjoint du parlement, le sujet qui réunit les femmes fonctionnaires parlementaire en atelier s’adresse à l’humain, à l’homme et nous porte au confluent de toutes les causes qui nous déterminent et nous engagent dans la vie en société. Il précisera par ailleurs que les eux pôles auxquels renvoie cet atelier rencontrent deux des vocations sui ont souvent polarisé le rêve de la société : l’animation et le plaidoyer. Au nom du Secrétaire Général Administratif, Clément HOUINOU EBO a exprimé sa gratitude aux formateurs ainsi qu’au partenaire.

Au terme de l’atelier, les femmes fonctionnaires parlementaires ont amélioré leurs connaissances sur les outils et méthodes de communication dans le cadre des séances d’animation et de plaidoyer ; renforcé les aptitudes et les compétences des participants dans la mise en œuvre concrète des interventions de communication ; fait l’état des lieux des différentes formes, manifestations et conséquences des VBG ; échangé sur les moyens de prévention et les services disponibles en réponse au phénomène ; formulé des propositions d’actions susceptibles d’être menées par le Réseau dans le cadre de la prévention des VBG dans la sphère privée, en milieu de travail et au sein des communautés en faveur des groupes cibles.

A noter que les Violences Basées sur le Genre (VBG), particulièrement celles à l’égard des femmes et des filles représentent l’une des violations des droits fondamentaux les plus fréquentes dans le monde. Bien que la violence basée sur le genre mette en péril la santé, la dignité, la sécurité et l’autonomie de ses victimes, elle reste entourée d’une culture du silence et a des conséquences importantes et parfois dramatiques sur la santé mentale et physique des victimes. Elle a pour effet d’accroître l’absentéisme féminin au travail et de limiter la mobilité des femmes, ce qui réduit leur productivité et leurs revenus. En milieu scolaire, les violences favorisent l’abandon scolaire chez les filles.

Max Gaspard ADJAMOSSI, Adjatchê News
#Seminaire_de_formation, #Femmes_Fonctionnaires_Parlementaires, #Violences_basees_sur_le_genre, # #Parcpoge, #Appui_au_Renforcement_des_Capacites, #Parlement, #Assemblee-Nationale, #Benin, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :