Six années après sa création, le FNM, reçoit son Certificat ISO 9001:2008

La salle Béhanzin de l’hôtel Azalaï de Cotonou a abrité le vendredi 07 septembre dernier, la cérémonie officielle de remise du Certificat ISO 9001 :2008  au Fonds national de Microfinances. C’était sous l’autorité de la ministre Réckyath Madougou en charge des microfinances.

 C’est la Ministre de tutelle, Réckyath Madougou  qui en personne, a remis à Komi Koutché, Directeur général du Fonds National de la Microfinance (FNM) ce Certificat. Ainsi donc, le FNM est désormais la première initiative publique d’appui à la microfinance au monde à être certifié ISO 9001 : 2008. C’est  Georges Abirached directeur de « AB Certification » un organisme international de certification, venu de la France pour la cause, qui apporté ce Certificat qui vient confirmer la qualité du management de ce programme.

Le FNM rejoint le cercle très fermé de la vingtaine d’entreprises béninoises certifiées ISO. En fait c’est au terme d’une mission d’audit conduite par Alain Karmann de la « AB Certification » en juillet dernier qu’il est recommandé que le FNM sans aucune réserve aille à la certification ISO. Alain Karmann avait reconnu le FNM comme « … une administration publique hors norme » en ce sens, a-t-il affirmé, que « vous allez au-delà des exigences de la norme ISO 9001 :2008 ». C’est pourquoi, il avait recommandé la certification ISO 9001 :2008 du FNM, sans aucune réserve.

Dans son adresse à l’entame de la cérémonie de remise du certificat, le directeur général de cette structure, qui met en pratique la politique de microfinance aux plus pauvres initiée par Boni Yayi, a souligné que les certificats se multiplient mais ne se ressemble pas. Pour Komi Koutché, la certification du FNM a une spécialité : il est attribué à une administration publique dans un contexte béninois où celle-ci est qualifiée par sa nonchalance et plusieurs autres tares. « On peut acheter des décorations des ONG, on peut acheter des applaudissements mais un certificat ISO ne s’achète pas mais il se mérite » a laissé entendre le DG/FNM.

Aurélien Aholoukpè au nom de l’équipe d’expert ISO SUD, organisme d’appui, de conseil et d’audit en matière de certification, a détaillé le processus qui a conduit à la certification de cette structure. Débuté en novembre 2011, la mise en place du système de management de qualité du FNM a été fait par les experts de ISO SUD en deux phases et ceux en 9 mois au lieu de 24 mois comme durée moyenne dans d’autres entreprises. Pour ce faire, le personnel de cette structure de lutte contre l’exclusion financière et la pauvreté au Bénin est à féliciter. Claude Lalèyè Coordonnateur technique national du « Programme qualité pour l’Afrique de l’Ouest » , Maître Bernard Govoéi commissaire aux comptes du FNM, Gilbert Bangana Coordonnateur du Réseau des parlementaires pour la promotion de la microfinance ne tariront pas de félicitations à l’endroit de toute l’équipe du FNM, grâce à qui la structure a pu obtenir cette reconnaissance . Mais le Directeur général de « AB certification » invitera ladite équipe à ne dormir sur ses lauriers car à ses dires,  l’obtention de ce certificat délivrée pour  une durée de 3 ans ne doit donc pas être une fin en soi au FNM. Pour la ministre Reckyath Madougou, « le FNM est une fierté nationale, car elle constitue une nouvelle approche de motivation, il s’adresse aux pauvres… au-delà du certificat qui vous sera remis à l’issue de cette cérémonie, la consolidation de votre Système de Management de la Qualité qui vient de prouver sa fiabilité, reste le principal défi à relever pour les années à venir. C’est à cette seule condition que la présente expérience pourra servir d’école pour d’autres structures de l’administration publique béninoise.». Raison pour laquelle il faut bien la gérer a conclut Réckyath Madougou.

Francis Z. OKOYA

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :