Spectre d’une année blanche et sortie de crise : Les centrales syndicales invitées à prendre le gouvernement au mot

 Spectre d’une année blanche et sortie de crise : Les centrales  syndicales invitées à prendre le  gouvernement au mot

GREVEFace à a crise sociale que traverse le Bénin, le Gouvernement et les centrales syndicales ont repris langue les mardi 13 et mercredi 14 mars 2018. Du point des négociations fait par Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du plan, Président de la commission ce jeudi 15 mars 2018 et au regard des positions des syndicalistes, il sied de se demander s’il n’est pas indiqué que ces derniers (les syndicalistes) prennent au mot le Gouvernement en concluant les négociations en cours par un accord tout en plaidant pour la rétrocession des défalcations, ceci pour sauver l’année scolaire et pour une sortie de crise.

De la position du Gouvernement

Selon la déclaration du Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané face à la presse, on peut retenir que le Gouvernement est resté et reste disposé à dialoguer pour une sortie rapide de crise, Cette main tendue du Gouvernement est affichée par la multiplication des sessions de la commission chargée des négociations Syndicats-Gouvernement.

Selon le ministre d’Etat chargé du plan, de nombreux points de la plate forme revendicative des centrales syndicales, ont été satisfaits et de fermes engagements ont été pris pour régler d’autres. A titre illustratif, les six (06) arrêtés d’application  sur les huit (08) du statut particulier des enseignants que le gouvernement est prêt à acter. Des efforts substantiels ont été aussi faits par le Gouvernement pour le secteur de la Santé.

Il est à remarquer que peu avant et pendant les négociations, le Gouvernement a invité les Centrales syndicales à ne pas faire de la défalcation une question préjudicielle. C’est cet appel qui a été compris par les syndicalistes mardi dernier, certains d’entre eux reconnaissant d’ailleurs que la défalcation n’est pas le motif de la grève, mais bien les points antérieurs qui l’ont générée.

Et toujours à propos de ce sujet relatif aux défalcations, Bio Tchané a fait savoir L’engagement a été pris de soumettre au Conseil des ministres pour examen et décision la question de la rétrocession des montants défalqués pour fait de grève pour peu que la reprise soit effective.

Dans sa déclaration, le ministre d’Etat chargé du plan  n’a pas manqué de lancer un appel solennel, républicain et patriotique à tous les travailleurs en grève afin qu’ils reprennent le travail dans l’intérêt supérieur de la nation. 

 

De la position des syndicalistes

De la plate forme revendicative des travailleurs, un premier grand point a été solutionné par la Cour Constitutionnelle : La question du droit de grève. Sur les huit (08) points relatifs au Statut particulier de l’Enseignant, le gouvernement s’est engagé à signer six (6) arrêtés d’application. Mais les centrales syndicales tout étant d’accord sur cette avancée, estiment que les montants alloués à chacun de ces points sont dérisoires malgré l’augmentation du montant de la prime de craie, ainsi que celui des indemnités de documentation. Pour les syndicalistes, si l’on en restait là, c’est qu’ils auraient été en grève des mois durant pour rien.

Mais au regard des efforts faits et à faire par le Gouvernement, vu sa flexibilité sur certaines questions notamment la rétrocession des défalcations sur salaires pour fait de grève et vu la gravité de l’heure, il importe que les Centrales syndicales répondent à l’appel du Gouvernement qui veut ” qu’ils reprennent le travail dans l’intérêt supérieur de la nation….” en prenant ainsi au mot l’Exécutif tout récoltant la palme de la sortie de crise et surtout le sauvetage de l’année scolaire 2017-2018.

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :