Suite à l’interpellation du député Aké Natondé sur la fête du 1er août 2012 : Le Gouvernement dit niet à Abomey

Dans sa question d’actualité en date du 06 janvier 2012 et adressée au Gouvernement, le député Fcbe, Aké Natondé a laissé entendre que les festivités officielles du 1er août 2012 se dérouleront dans la ville d’Abomey. Appelé à répondre ce jeudi 28 juin 2012, le Gouvernement représenté par les ministres Raphaël  Edu, Jonas Gbian, Lambert Kottin, a balayé d’un revers de main cette option et s’en est expliqué.

Francis Z. OKOYA

« … Les populations des départements du Zou et des Collines se sont senties défavorisées parce que l’édition 2007 de la fête nationale qui s’est déroulée à Abomey n’a pas été accompagnée d’investissements du Gouvernement dans les deux départements.  Quelles dispositions prend le gouvernement pour organiser cette année la fête du 1 er Août dans la ville d’Abomey et accompagner effectivement cette manifestation de constructions d’infrastructures au profit des départements du Zou et des Collines pour corriger un tant soit peu la frustration que ressentent les populations du Zou et des Collines. Porto-Novo, le 06 janvier 2012… » Voilà la substance de la substance de la préoccupation du député Aké Natondé. En réponse à cela, Lambert Kottin au nom du gouvernement a fait comprendre à la représentation nationale qu’il na jamais été question d’organiser les festivités de la fête de l’indépendance à Abomey en 2012. « La fête du 1er août sera fera à Cotonou et de manière très sombre compte tenu des difficultés financière que rencontre le Gouvernement » dira le ministre Kottin. Son collègue Gbian ajoutera que ce choix s’explique surtout parce qu’il ne nécessite plus d’investissement particulier pour l’organisation de la fête étant entendu que  depuis 2006, d’importantes infrastructures ont été réalisées dans la ville de Cotonou.

Reprenant la parole, le député Natondé a tout de même souhaité que pour l’édition 2013 de la fête du 1er août, Abomey soit retenu pour achever et compléter les réalisations d’infrastructures socio-communautaires

 

Questions d’actualité au gouvernement

En 2007, le Gouvernement a pris la décision d’organiser désormais de manière tournante la fête nationale du 1 er août dans les différents chefs lieux de département de notre pays. Ainsi, la ville d’Abomey chef-lieu de département du Zou et des Collines a accueilli la première édition de cette fête tournante. A partir de 2008, ce fut successivement le tour de Parakou, Lokossa, Porto-Novo et Natitingou d’accueillir l’organisation de la fête. Seulement, à partir de 2008, le Gouvernement a eu l’idée de profiter de l’occasion de la fête pour investir dans la construction de diverses infrastructures au profit des départements qui accueillent les manifestations. Ainsi tous les départements qui ont abrité les manifestations de la fête nationale depuis 2008 et leurs chefs-lieux ont bénéficié d’importantes infrastructures à cet effet.

Les populations des départements du Zou et des Collines se sont senties défavorisées parce que l’édition 2007 de la fête nationale qui s’est déroulée à Abomey n’a pas été accompagnée d’investissements du Gouvernement dans les deux départements.  Quelles dispositions prend le gouvernement pour organiser cette année la fête du 1 er Août dans la ville d’Abomey et accompagner effectivement cette manifestation de constructions d’infrastructures au profit des départements du Zou et des Collines pour corriger un tant soit peu la frustration que ressentent les populations du Zou et des Collines. Porto-Novo, le 06 janvier 2012
Ont signé :
1-Aké Natondé
2-Malèhossou Yacoubou
3-Houngnibo Lucien
4-Dangnon Gilbert
5-Schanou Arouna Sofiath
6-Sagui Yotto Justin
7-Yèhouétomè Boniface
8-Yorou Gaston 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :