Tournée présidentielle : Ifangni, A l’avant-garde des idéaux du Nouveau Départ

 Tournée présidentielle : Ifangni, A l’avant-garde des idéaux du Nouveau Départ
Écoutez cet article en audio

Le périple du Président Patrice Talon à la rencontre de ses concitoyens, pour leur faire l’état de la nation après 5 ans d’application de sa thérapie, s’est poursuivi ce vendredi 04 décembre 2020 avec comme point de départ la commune d’Ifangni.
Filles et fils, avec à leur tête le Président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou, ont réservé un accueil digne au Président de la République. Spectacle et démonstration de zangbeto, egungun et autres ont égayé un accueil aux accents de l’hospitalité légendaire des localités du département du plateau.
Dans cette même tradition, le maire de la commune, Monsieur Franck Okpeicha, dans son allocution de bienvenue, a remercié le Chef de l’Etat et l’a félicité pour les actions hardies et salutaires menées à la tête du Bénin depuis le 06 avril 2016. Il assure que les réformes engagées ont mis le Bénin sur l’orbite du développement et d’un lendemain meilleur. Le maire Okpeicha félicite le Président Talon pour avoir pris le taureau par les cornes à travers la lutte implacable contre les fléaux qui nous minent. Il fait également  référence à la réforme du système partisan qui a assaini le paysage politique et le dialogue dont les fruits sont entre autres l’amnistie des personnes impliquées dans les incidents post législatives de 2019, le financement public des partis, le statut de l’opposition…pour mettre en exergue les changements qui s’opèrent au Bénin. Il a saisi cette opportunité pour s’épancher un peu sur les réalisations du PAG au profit de Ifangni.  Cette commune forte de 

111 mille âmes ont été impactée par le programme des cantines scolaires, le programme d’alimentation en eau potable par le Système d’alimentation multi village qui a démarré, le programme ARCH dans ses volets microcrédit et assurance maladie aux pauvres extrêmes. Le maire a également fait le témoignage de l’amélioration du climat sécuritaire. “Réputée zone d’insécurité, Ifangni connaît une accalmie grâce aux fruits de la réforme ayant généré la Police républicaine. De même, la gestion des espaces frontaliers est mieux prise en compte”, a évoqué le maire avant de dresser la liste de ce qui handicape encore le plein épanouissement. Ifangni postule pour abriter un stade communal omnisports. Ifangni demande à bénéficier de l’asphaltage et d’un projet d’assainissement pour un environnement plus sain. L’aménagement et le bitumage de la route Ayita-Igolo pour une bonne jonction avec la route en construction Porto-Novo-Missérété-Pobè reste une préoccupation majeure pour les filles et fils de cette commune. L’autorité communale sollicite l’appui technique du gouvernement aux paysans et un soutien  aux artisans. Des diligences pour l’achèvement et l’équipement de l’hôpital de zone Sakéte-Ifangni sont sollicitées de même que les travaux du Pont de Sokou engagés par les régimes passés sans une issue alors que cet ouvrage de franchissement doit favoriser l’écoulement des produits agricoles. 
Le clou de cette étape et un moment très spécial, c’est quand le maire Okpeicha exhorte le peuple béninois à faire la différence entre l’appel du Chef de l’Etat à “Se  serrer la ceinture” et les mesures de restriction connues dans le passé. Avec force détails d’exemples historiques relatifs aux années 60-63, les 25% d’abattement salarial et réduction de 50% des indemnités des années 1963-1965; la réduction du taux d’allocations familles entre 1967 et 1968. Il soutient que ces mesures d’austérité ne sont pas à confondre avec l’invite du Président Talon à ses concitoyens de se détacher de l’argent facile pour penser à l’intérêt général. Et il conclut son allocution en ces termes s’adressant au Chef de l’Etat : “Merci d’inaugurer cette voie, celle de notre progrès collectif”.

Dans son exposé, le Président Patrice Talon est revenu sur son postulat qu’un mandat peut suffire pour donner le ton, fixer le cap et même si tous les problèmes n’ont pas été réglés, on peut voir le champ du possible avec ce qui est déjà fait. Il réaffirme que le pari qui sous-tend l’aventure entamée au Bénin en 2016, est celui que nous sommes capables de mettre fin à ce cycle de pauvreté et de manque de tout.
Le Président Patrice Talon se désole que presque rien n’a changé à  Ifangni mais assure que ce qui s’est passé dans tout le pays donne à espérer que nous sommes sur la voie de la satisfaction de ces besoins. Le Chef de l’Etat justifie alors sa décision de se rendre dans les communes où l’impact de ses actions n’est pas encore très visible. “Ce serait trop facile de n’aller que dans la zone où il y a des réalisations visibles. C’est humain qu’on regarde le pays à travers ces communes  mais c’est de voir ce qui avance au plan national et de se projeter” , a-t-il soutenu. 

En outre, le Président de la République a montré que son pouls bat au rythme des préoccupations de ses concitoyens. Il annonce donc que Ifangni est dans la phase 2 du programme Asphaltage. Et il poursuit : “La voie Igolo-Ayita est déjà programmée. Ce n’est pas une promesse. C’est une planification. C’est déjà fait et compte au bilan de ce quinquennat.” La valorisation du riche patrimoine culturel de Ifangni va bénéficier d’une attention particulière soit dans le cadre de la  politique en cours dans le secteur ou d’autres projets. Pour cela, il demande au maire d’adresser un mémo au ministre en charge du Secteur.
Pour le Président Talon, si certaines doléances reviennent c’est parce que ce régime a montré que des choses sont possibles et en masse : stade, marché, eau Asphaltage. 

Il s’est alors appuyé sur les manques récurrents dans chaque secteur pour montrer les progrès engrangés par le Bénin  ces 5 dernières années. Un bilan qui séduit et fait resserrer davantage les rangs à Ifangni autour de l’homme du Nouveau Départ.

gouv.bj

#TourneeduPRdanslesCommunes, #PatriceTalon, #CommunesduBenin #Ifangni, #louisVlavonou  #VisBen, #Wasexo, #Benin

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :