Une semaine après et malgré les multiples répliques des pro-Yayi : Les questions de Azannaï toujours sans réponse

Les déclarations du député Fcbe Candide Azannaï le dimanche 26 août 2012 sur les plateaux de la télévision Canal3 sur la gestion du pouvoir Yayi a suscité des réactions de la part des partisans du Chef de l’Etat. Ainsi,  Blaise Ahanhanzo Glèlè, Nazaire Dossa, Rachidi Gbadamassi, le parti politique Frap et même un certain Frédéric Béhanzin sont montés au créneau pour fustiger les propos tenus par le Candide Azannaï. Mais paradoxalement aucun des contradicteurs de Azannaï n’a pu apporter des réponses aux principales questions qu’il a soulevées lors de l’émission « Zone Franche”. Voici quelques préoccupations soulevées et pour lesquelles l’on attend toujours des réponses :

–         Talon a-t-il financé la réélection de Boni Yayi en 2006 puis 2011 ?

–         Yayi et Talon allaient-ils ensemble dans le bureau de Azannaï ?

–         La voiture de Olivier ” l’homme qui distribuerait de l’argent aux journalistes, aux syndicalistes aux politiciens pour insulter le Chef de l’Etat” aurait-elle vue plusieurs matins dans la rue du domicile du Chef de l’Etat ?

–         Est-ce normal de la part d’un chef de l’Etat de déclarer avoir les moyens de faire du mal à des journalistes ?

–         Est-ce conforme à la Constitution pour un Chef d’Etat de déclarer avoir”  ses gens dans le Bénin profond” qui viendront affronter d’autres béninois ?

–         Le problème du Bénin aujourd’hui, est-ce la mal gouvernance ?

–         Les ministres et autres collaborateurs impliqués dans l’élaboration du contrat PVI doivent-il ou non démissionnés ?

–         Est-il juste de la part du Chef de l’Etat de déclarer vouloir donner des ballons aux jeunes pour qu’ils foutent la paix ?

–         La Lépi est-elle du pipo ? dans quelles mains se trouve son code ?

–         Les déboires des opérateurs économiques cachent-ils une volonté du pouvoir de faire assurer l’hégémonie politique à une partie du pays ?

–         L’ethno-régionalisme est-il érigé en système de gouvernance ?

–         Le Bénin sous la refondation, doit vivre une démocratie sans contradiction ?

–         Est-ce normal pour un Chef d’Etat d’agir sous la colère ?

–         Que cache le concept de ” dictature de développement” ?

–         Le Chef de l’Etat agit-il souvent en lieu et place des juges, du tribunal ?

–         …..

Francis Z. OKOYA

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :