Violence entre les Daagbovi de Banamê et les princes de la cité royale d’Abomey :L’honorable  Vlavonou demande des explications au gouvernement

 Violence entre les Daagbovi de Banamê et les princes de la cité royale d’Abomey :L’honorable  Vlavonou demande des explications au gouvernement

Honorable Louis Vlavonou

Honorable Louis Vlavonou
                    Honorable Louis Vlavonou

Les actes de violence survenus en début de semaine entre les fidèles de l’église du “Dieu” Parfaite de Banamê et les princes de la cité royale d’Abomey ont retenu l’attention du député Louis Vlavonou. Usant des prérogatives que lui confère le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale il a déposé hier jeudi 12 janvier 2017 sur la table du Président Adrien Houngbédji une question d’actualité pour demander au gouvernement d’apporter à la représentation Nationale des explications à ces actes de violence interconfessionnelles.
Pour l’honorable Louis Vlavonou, “Cette situation risque de mettre à mal le dialogue interreligieux cher au peuple Béninois où Chrétiens, Musulmans, Animistes se côtoient harmonieusement”.

Affissou ANONRIN  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

 

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Questions d’Actualités

Depuis le début de cette semaine, les divers quotidiens ont fait de la situation de violences interconfessionnelles leurs choux gras. De la guéguerre entre les adeptes de Daagbo et les habitants de la cité Royale d’Abomey, on est passé à la guerre “entre ces deux entités” allant jusqu’au drame. Des morts, des blessés et d’importants dégâts matériels sont les résultats d’affrontements violents entre les Daagbovi et les adeptes des religions endogènes de la cité Royale d’Abomey.
Sur les réseaux sociaux, des enregistrements audio appellent à la désobéissance civique tout en incitant à la violence de part et d’autre.
La représentation nationale ne saurait rester indifférente face à cette situation d’insécurité prémonitoire de croisade car c’est de ces indifférences que sont nées :
– l’état islamique EI ;
– la DAECH
– AQMI
-Bokko Harram
– etc.
Cette situation risque de mettre à mal le dialogue interreligieux cher au peuple Béninois où Chrétiens, Musulmans, Animistes se côtoient harmonieusement.
QUESTIONS
Que font les autorités en charge de la sécurité publique pour prévenir de tels actes d’insécurités?
Quelle a été le cordeau détonant des violences du dimanche 08 Janvier 2017?
Quelles sont les responsabilités des uns et des autres ?
Qui supportera les dégâts ?
Comment freiner cette croisade au risque de mettre le pays à feu et à sang ?

Honorable Louis Vlavonou 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :